détail actualité

SNA POUR L'ÉLEVAGE GAGNANT

à la une

LE TOURTEAU DE COLZA DANS L’ALIMENTATION ANIMALE

Publié le: 02/02/2018

Partager sur :

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
rape-blossom-502973_1280

En Tunisie, la culture de colza prend de plus en plus d’ampleur suite aux encouragements de l’Etat, elle a pu atteindre 1375.25 ha en 2015/2016. Une estimation de 8100 grains de colza (on n’exprime pas la production en nombre de graines) serait prévue pour la campagne 2017/2018. Ceci permettra d’atteindre 5265t de tourteaux et 2835t d’huile.

Le tourteau de colza est destiné essentiellement à l’alimentation des ruminants vu son apport nutritionnel par rapport à son prix. Une comparaison entre les tourteaux de colza et de soja prouve l’intérêt nutritionnel et économique de l’incorporation de ce produit local dans l’alimentation pour bétail ;

Le tourteau de colza est moins riche en protéine brute, mais plus riche en cellulose brute, en phosphore, en matière grasse et en calcium et ceci a un impact sur le coût du produit fini.

Un essai expérimental sur un effectif de 20 vaches laitières a été effectué dans la ferme de Mohsen Limem pendant 180j, avec un taux d’incorporation de 15% de T. de colza. Une amélioration de +1.07 l de lait a été enregistrée chez le lot expérimental.

Un autre essai a été réalisé sur 80 taurillons destinés à l’engraissement : 48 tètes dans la ferme Kodia et 32 dans la ferme Limem. La durée de l’essai était de 180j. Les taux d’incorporation étaient de 15% en phase croissance et 14% en finition.

Les écarts entre les GMQ étaient de +24.02g/j dans la ferme Limem et +11.57g/j dans la ferme Kodia. Ces résultats étaient en faveur des lots expérimentaux.

Aussi, le T. de colza peut être incorporé dans l’alimentation des volailles. Dans ce contexte, un essai a été élaboré à l’OTD Echaal dans 2 bâtiments de 10 000 sujets chacun. Le taux d’incorporation était de 5% et les aliments étaient isoproteine et isoenergie. Il y a eu une amélioration de +0.02 point d’indice de consommation et +1 point d’indice de production.